Mavic 2 : la nouvelle référence photo des drones ultra-compacts

Le mythique Mavic Pro a désormais un successeur : le Mavic 2
Deux ans après avoir inventé le format de drone ultra-compact, DJI révolutionne à nouveau la catégorie avec un drone toujours aussi compact mais qui met l’accent sur la qualité optique et sur l’expérience de vol : + de sécurité, + de stabilité, + de simplicité avec plus d’intelligence embarquée…

drone Mavic 2 (version Pro)

 

Les points clés du Mavic 2

  • Photo 20 mégapixels (version Pro)
  • Optique Hasselblad – 28 mm, f2.8 à f11 (version Pro)
  • Zoom optique x2 à x4 (version Zoom)
  • 6D : des détecteurs d’obstacle dans les 6 directions !
  • Plus d’intelligence artificielle, de nouveaux modes de vol intelligents, un active-track amélioré, des quickshots comme l’astéroide et maintenant le dollyzoom (version Zoom)…
  • Hyperlapse

Dans le détail…

2 versions pour le Mavic 2

Le Mavic 2 propose 2 versions. Le chassis est strictement identique sur les deux versions, seule la caméra change.

Mavic 2 Pro à gauche, Mavic 2 Zoom à droite

Partenariat avec Hasselblad
pour la version Pro (1449 €)

Le Mavic 2 Pro fera rêver tous les photographes puisqu’il embarque une caméra créée en partenariat avec Hasselblad. La légendaire marque suédoise est réputée pour sa qualité et a une longue histoire avec la prise de vue aérienne. La NASA avait choisi Hasselblad pour concevoir les appareils photo des missions Apollo… Pour notre Mavic 2 Pro, DJI propose pour la première fois au monde sur un drone ultra-portable un diaphragme mécanique, ouverture f2.8 – f11. Ajouté à l’excellence du jeu de lentilles et à un capteur Sony de 1  pouce (une première pour un ultra-portable) pour des photos de 20 Mpixels, DJI reprend une longueur d’avance sur tous ses concurrents et promet une expérience photographique inégalée pour un drone de cette taille, deux ans après avoir créé le format.

Les vidéastes ne seront pas en reste. La 4K dispose d’un mode Dlog-M et le profil couleur sur 10 bit promettent une plage dynamique étendue.

Mavic 2 Zoom :
un zoom optique x2 (1249 €)

La version Zoom ouvre d’autres perspectives. Ouverture à f2.8 , ici c’est la focale qui est mécanisée avec un zoom optique allant de 24 mm à 48mm (et même l’équivalent d’un 94mm en Full HD en jouant sur le zoom digital). 12 méga-pixels pour les photos (capteur Sony de 1″/2.3) mais pas de triche : même en 4K on zoom réellement 2 fois dans la vidéo contrairement à la concurrence… Une fonction qui permet notamment de réaliser un cadrage plus serré ou zoomer tout en restant à distance du sujet : particulièrement attractif pour filmer un événement sportif ou des personnes par exemple.
En photo, le Mavic 2 Zoom propose aussi le mode Super résolution pour obtenir une image de 20 mega-pixels (mais l’objectif doit impérativement être positionné sur le plan horizontal).

Plus de détecteurs pour plus de stabilité et plus de sécurité

Sur un marché où la course à la légèreté était devenue l’unique repère des concurrents (souvent au sacrifice de la durabilité), DJI fait le choix de la sécurité et de la qualité. Avec le lancement du Mavic Air l’hiver dernier pour occuper le créneau des ultra-légers, le fabricant chinois peut se permettre un peu d’embonpoint sur l’opus 2 du Mavic. Un sacrifice de 170 g qui se fait au bénéfice de la qualité photo mais aussi de la sécurité et de la stabilité du drone. Le Mavic 2 dispose de capteurs sur ses 6 faces, de quoi éviter bon nombre de crashs, souvent dus à un obstacle mal anticipé par le pilote. Là encore c’est une première sur un drone de cette taille, jamais un ultra portable d’avait proposé de détecteur latéraux et sommitaux (notez toutefois que les détecteurs latéraux ne fonctionnent qu’avec les modes de vol intelligent Active Track 2 et Tripode.  Sous le drone on trouve également un inattendu  système de LEDs qui s’allument automatiquement à l’approche du sol lorsque la luminosité est faible.

La radiocommande

On ne change pas une formule qui marche, mais on l’améliore… DJI a bien compris qu’un drone compact ne pouvait s’accompagner que d’une radiocommande compacte… La RC du Mavic 2 ressemble à deux gouttes d’eau à celle du Mavic Pro « 1 ». Taille identique, écran de télémétrie similaire, molettes et boutons on/off, RTH, pause, 5D, C1 et C2 toujours là. Deux nouveautés : comme sur le Mavic Air, les sticks sont dévissables, une bonne idée à la fois pour la compacité et la durabilité de la radio-commande. Coté droit, il est désormais possible de choisir entre 3 modes de pilotage : P et S (normal et Sport comme sur le MP1) mais aussi une position T pour le mode tripod limitant la vitesse du drone et rendant tous les mouvements beaucoup plus coulés, bien plus agréables pour les vidéos rapprochées de leur sujet. La largeur des bras de la RC permet d’accueillir la version 5.5 du Crystalsky.

Comportement en vol

Batterie et autonomie
Avec des vitesses de croisière et de pointe plus rapide que le Mavic Pro 1, le Mavic 2 parcours plus de terrain que son prédécesseur, pour un temps de vol similaire d’une trentaine de minutes si on pousse la batterie à fond et que l’on pilote à la vitesse optimale de 40 km/h. 

Temps de charge

Avec le chargeur fourni, il faut moins d’une heure pour recharger la batterie Lipo 4 cellules de 3850mAh (17.6V soit une capacité de 67.76 Wh).

Comportement en vol
Le vol est très précis, le drone réactif, et d’une stabilité absolument remarquable même dans un vent modéré. Il est possible de paramétrer la réactivité et la progressivité des sticks et des mouvements de la nacelle.  Pour les débutants, il est possible de décoller et d’atterrir par un simple clic dans DJI GO, l’application qui accompagne la radiocommande sur votre smartphone.

Niveau de bruit
Equipé d’hélices faible bruit comme le Mavic Pro Platinum et le Phantom 4Pv2, de part son poids supérieur le drone produit un bruit un peu plus élevé que le Mavic Pro Platinum surtout en prise de puissance. Le bruit se réduit en vitesse modérée ou en sur-place.

Portée, retour vidéo et occusync
Doté d’une nouvelle version de l’occusync, la portée est légèrement améliorée (plus de 3 kilomètres en zone Europe, 8 aux USA ou en Asie) mais surtout, le retour vidéo gagne en définition pour atteindre le Full HD. Une différence visible pour tout à chacun qui permet aussi d’exploiter le retour live pour un direct de meilleure qualité sur Youtube ou Facebook par exemple…

Revenons sur le chassis

Petit retour sur le chassis tout de même. Les dimensions sont identiques pour les 2 versions : plié le drone fait 214x91x84 mm (longueurxlargeurxhauteur). Déplié : 322x242x84 mm pour une diagonale de 354 mm. 
La finition est toujours très soignée, le système de déploiement des bras est le même que le MP1. Avec l’expérience du Mavic Pro 1 on peut dire que c’est du solide…
Le poids est de 905 g pour le Mavic 2 Zoom et 907 g pour le Mavic 2 Pro. Les angles sont légèrement plus arrondis les moteurs un peu plus gros et les hélices un peu plus longues…
Au chapitre des nouveautés coté châssis, mis à part les multiples détecteurs, la vraie nouveauté c’est l’emport d’une mémoire interne de 8Go qui vous sauvera en cas de décollage sans carte SD ou de carte pleine…

La nacelle a aussi été modifiée pour une meilleure fluidité en toutes situations.

La boutique DJI : https://store.dji.com/fr/product/mavic-2


3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*